Céline Bihain

Le rôle émotionnel de notre alimentation. Elle ne s’arrête pas seulement aux rôles énergétiques et nutritionnels.

Les sensations que nous ressentons vis-à-vis de notre alimentation, les reconnaître (faim, rassasiement, plaisir, envie, gourmandise, etc.) et les comprendre surtout

Une dégustation attentive/en pleine conscience de chocolat pourrait être proposée, cet exercice a pour but de se reconnecter avec ses sensations, redécouvrir les saveurs et insister sur nos comportements alimentaires afin de manger de la bonne manière

Le côté émotionnel est également crucial pour les travailleurs.
Le stress lié au travail qu’il soit dans le secteur social ou en entreprise, lorsque le travail est plus cadencé ou lorsque les par empathie les travailleurs ont des difficultés avec les ressentis de leurs clients ou collègues, peut parfois amener à compenser ce stress en ayant des comportements liés à l’alimentation.
Un atelier informatif bénéfique tant pour le travailleur que pour les personnes qu’il rencontre